Passer au contenu

L’inspiration derrière Minuit moins deux avant la fin du monde

horloge

Voici le point de départ de ce recueil.

L’horloge de la fin du monde a été créée en 1947, peu de temps après le début de la Guerre froide. Elle utilise l’analogie du compte à rebours vers minuit pour évoquer le danger qui pèse sur l’humanité, minuit représentant la fin du monde. Elle est régulièrement mise à jour par les directeurs du Bulletin des scientifiques atomistes de l’Université de Chicago. Le 25 janvier 2018, l’horloge affichait minuit moins deux minutes (23:58:00).

Le recueil fait un zoom sur deux personnages sur le point de rencontrer leur propre fin du monde : une femme qui peine à trouver le temps pour exister; un homme qui ne s’habite pas.

Dans un monde en pleine effervescence, sur le point de craquer (réchauffement climatique, disparition des espèces, élections américaines, menace nucléaire, etc.), arriveront-ils à retarder la fin du monde qui plane sur eux?

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS