Passer au contenu

Articles de la catégorie ‘Nouvelles’

Lancement Le syndrome de takotsubo

C’est le 2 novembre prochain au District Saint-Joseph (240, rue Saint-Joseph Est) à Québec qu’aura lieu le lancement de mon nouveau recueil de nouvelles Le syndrome de takotsubo. C’est une invitation! Formule 5 à 7!

25 octobre – Québec en toutes lettres – nuit de la poésie

À l’Impérial Bell, dans une atmosphère électrisante, les voix de 25 poètes résonneront lors de la nuit de la poésie organisée le 25 octobre prochain dans le cadre du Festival de Québec en toutes lettres. Lors de cette soirée, on pourra voir des photos du projet Multipoetry de Cracovie, autre ville créative de l’UNESCO en littérature, projet auquel j’ai participé.

Invitée d’honneur : Chloé Sainte-Marie

Avec Nora Atalla, Vanessa Bell, Claudine Bertrand, Geneviève Boudreau, Jean-Paul Daoust, Carole David, Jean Désy, Valérie Forgues, Mireille Gagné, Dominique Gaucher, Normand Génois, David Goudreault, François Guerrette, Véronique Langlais, Geneviève Morin, Sylvie Nicolas, Jacques Ouellet, Louis-Karl Picard-Sioui, Stéphane Picher, Michel Pleau, Alix Renaud, Mathieu Simoneau, Rosalie Trudel, Émilie Turmel

Musique : Frédéric Dufour et Christian Paré

Animation : Nora Atalla, fondatrice de la Nuit de la poésie de Québec (2009)

Québec, ville littéraire de l’Unesco

À l’occasion de la réunion annuelle du Réseau des villes créatives de l’UNESCO, les villes littéraires, dont fait maintenant partie la Ville de Québec, ont remis aux villes hôtes, Cracovie et Katowice, un livre artisanal composé de textes manuscrits de 51 auteurs de 28 villes différentes. J’ai eu la chance de représenter Québec en compagnie de Jacques Côté. J’ai retranscrit quelques poèmes tirés de Minuit moins deux avant la fin du monde et de Les hommes sont des chevreuils qui ne s’appartiennent pas. Les poèmes ont également été traduits en anglais part Katia Grubisic.

Mon entrevue sur Québec, ville de littérature de l’UNESCO

Vidéo expliquant le processus de création du livre remis aux villes hôtes

Présentation

mimiPoète et nouvelliste, Mireille Gagné est née à l’Isle-aux-Grues et vit à Québec. Elle a publié trois recueils de poésie aux Éditions de l’Hexagone : Les oies ne peuvent pas nous dire (2010), Les hommes sont des chevreuils qui ne s’appartiennent (2015) et Minuit moins deux avant la fin du monde (2018). Elle a également publié en 2010 le recueil de nouvelles Noirceur et autres couleurs aux Éditions Trampoline et en novembre 2018 un second recueil de nouvelles intitulé Le syndrome de takotsubo aux éditions Sémaphore.

Crédit photo : Blanches bulles

Lancement de Minuit moins deux avant la fin du monde

C’est le 5 avril de 17 h à 19 h qu’aura lieu à la Librairie Pantoute, Vieux-Québec, le lancement de Minuit moins deux avant la fin du monde.

Séances de signatures – SILQ 2018

Venez me rencontrer au Salon international du livre de Québec du 11 au 15 avril 2018 (stand 207) :

Jeudi : 19h à 20h30
Vendredi : 19h à 20h30
Samedi : 10h à 11h30 et 15h à 16h30
Dimanche : 12h à 13h30 et 15h à 16h30

 

29 mai – Résidence secondaire au Festival de poésie de Montréal

Dix poètes
Dix lieux
Dix univers musicaux
Dix textes poétiques
Qui vous feront visiter 
Dix résidences secondaires
Comme un grand dépaysement

29 mai 2018, de 20h30 à 21h30, à La Vitrola
4602, Boul. Saint-Laurent
MontréalH2T 1R3


Une île, un champ, une tempête de neige, un sac à dos, un chemin, une bibliothèque, une corde, un appartement, un balcon, Norilsk en Russie. Vous êtes invités dans ces lieux, telle une résidence secondaire, le temps d’un spectacle poétique multidisciplinaire.

Avec : Geneviève Boudreau, Valérie Forgues, Mireille Gagné, Jennyfer Gauthier, Sébastien Lamarre, Éric Leblanc, Charles Sagalane, Mathieu Simoneau, Marie St-Hilaire-Tremblay et Rosalie Trudel.

Musicien : Frédéric Dufour.

Production : Mireille Gagné

Contribution volontaire

 

Mots croisées : Les correspondances sortent d’Eastman

SPECTACLE GRATUIT :  le samedi 30 mars à 20 h au 35, chemin de North Hatley, Sainte-Catherine-de-Hatley.

Le spectacle littéraire Mots-croisés présente sept poètes qui explorent les sept thèmes suivants : la fragilité, la mort, l’inachèvement, l’exil, l’équilibre, la lumière et l’horizon, dans une série d’échanges épistolaires.

Composés sur une tonalité tantôt lyrique et intimiste, tantôt plus prosaïque, les poèmes présenteront un sujet en quête d’équilibre, qui erre dans un univers précaire.

Artistes : Jennyfer Gauthier, Mireille Gagné, Gabrielle Giasson-Dulude, Rosalie Trudel, Isabelle Duval, Marie St-Hilaire Tremblay, Valérie Forgues et Frédéric Dufour.

L’inspiration derrière Minuit moins deux avant la fin du monde

Voici le point de départ de ce recueil.

L’horloge de la fin du monde a été créée en 1947, peu de temps après le début de la Guerre froide. Elle utilise l’analogie du compte à rebours vers minuit pour évoquer le danger qui pèse sur l’humanité, minuit représentant la fin du monde. Elle est régulièrement mise à jour par les directeurs du Bulletin des scientifiques atomistes de l’Université de Chicago. Le 25 janvier 2018, l’horloge affichait minuit moins deux minutes (23:58:00).

Le recueil fait un zoom sur deux personnages sur le point de rencontrer leur propre fin du monde : une femme qui peine à trouver le temps pour exister; un homme qui ne s’habite pas.

Dans un monde en pleine effervescence, sur le point de craquer (réchauffement climatique, disparition des espèces, élections américaines, menace nucléaire, etc.), arriveront-ils à retarder la fin du monde qui plane sur eux?

Coups de cœur littéraires

Suivez-moi sur Instagram pour découvrir mes coups de cœur en littérature québécoise. Que ce soit en poésie, en roman ou en nouvelles, je vous ferai découvrir les passages forts de mes plus récentes lecture.